© Catherine Locandro (2019) - Tous droits réservés
Catherine LOCANDRO

Face au Pacifique

Éditions Héloïse d'Ormesson Parution : 05-03-2009 « Elle n’avait de Los Angeles que des images de cinéma dans la tête. Elle était étrangère à tout. À cette ville, à ce pays, à cette chaleur qui l’avait saisie en sortant du terminal, à cette voiture de luxe dans laquelle elle n’aurait jamais pensé s’asseoir un jour. » Énigmatique et séduisante, Mona est venue en Californie pour interviewer un homme qui a fait fortune sur la côte Ouest, un Français avec qui elle noue une relation troublante. Elle est aussi pour chasser ses fantômes et mettre à distance son mal-être. Peu à peu, la voilà prise dans une ronde de personnages à la dérive, dans un chassé-croisé fascinant qui l’amènera à se détacher de ses dernières entraves familiales et sentimentales.

L’Enfant de Calabre

Éditions Héloïse d'Ormesson Parution : 17-01-2013 Lorsqu’elle pousse la porte de l’agence de détectives privés Azur Enquêtes, Frédérique a en main une photographie, celle de son père Vittorio, ancien combattant d’Indochine, en compagnie d’une inconnue. À Nice, ville de son enfance, elle espère retrouver la trace de cette femme blonde au teint pâle et au sourire timide. Mais à trente-neuf ans, ce qu’elle souhaite bien plus encore, c’est découvrir enfin qui était ce légionnaire taiseux. Quitte à reconstruire son roman familial. Dans un labyrinthe de souvenirs, de Diên Biên Phu à Cittanova , de voyages en rencontres, Frédérique convoque ses aïeuls et entrecroise trois générations marquées par la douleur et l’injustice. Entre revenants et fantômes, parviendra-t-elle à démêler sa propre histoire, enchevêtrée telles les rues de Gênes, jusqu’à son issue inattendue ? Un texte incisif et poignant, comme un coup de couteau dans le rideau qui masque les secrets et conjure le sort.

L’Histoire d’un amour

Éditions Héloïse d'Ormesson Parution : 21-08-2014 Au comptoir de l’Alfredo, en face du lycée il enseigne la philo, Luca lit La Repubblica. Ce matin-là, un article le ramène en 1967 lorsque, figurant pour une émission de variétés de la RAI, il croisa la Chanteuse. S’ensuivit une liaison, aussi ardente que brève, avec cette diva tristement célèbre pour sa tentative de suicide après la mort tragique de son compagnon. Une passion qui fit de Luca un homme à part, à distance du monde. Les révélations de ce journaliste lui offrent la chance de reprendre son existence en main. Au gré d’évocations romaines, les ruelles bruyantes du Trastevere, la boucherie-triperie de la Via della Scala, Catherine Locandro nous livre un roman sur la perte amoureuse et le poids des secrets, tout en délicatesse et émotion.

Pour que rien ne s’efface

Éditions Héloïse d'Ormesson Parution : 12-01-2017 Cette histoire commence par la fin : une femme de soixante-cinq ans retrouvée morte dans un studio parisien. La défunte est pourtant loin d’être une inconnue. Mais qui se souvient d’elle ? Récit à rebours, Pour que rien ne s’efface dessine les contours d’une vie, comblant les vides et les silences. À travers douze témoignages, une gagnante du loto, un voisin et ami, ou encore un amant à jamais blessé, Catherine Locandro, en détective, retrace l’itinéraire d’une icône du cinéma déchue. Elle rembobine le fil de l’existence de l’actrice, succession de rencontres, d’évitements et de hasards, jusqu’à sa naissance sur la Côte d’Azur, au Cannet. Un requiem élégant, à la beauté cruelle, qui fixe magnifiquement le portrait de Lila Beaulieu.
© Catherine Locandro (2019) - Tous droits réservés
Catherine LOCANDRO

Face au Pacifique

Éditions Héloïse d'Ormesson Parution : 05-03-2009 « Elle n’avait de Los Angeles que des images de cinéma dans la tête. Elle était étrangère à tout. À cette ville, à ce pays, à cette chaleur qui l’avait saisie en sortant du terminal, à cette voiture de luxe dans laquelle elle n’aurait jamais pensé s’asseoir un jour. » Énigmatique et séduisante, Mona est venue en Californie pour interviewer un homme qui a fait fortune sur la côte Ouest, un Français avec qui elle noue une relation troublante. Elle est aussi pour chasser ses fantômes et mettre à distance son mal- être. Peu à peu, la voilà prise dans une ronde de personnages à la dérive, dans un chassé-croisé fascinant qui l’amènera à se détacher de ses dernières entraves familiales et sentimentales.

L’Enfant de Calabre

Éditions Héloïse d'Ormesson Parution : 17-01-2013 Lorsqu’elle pousse la porte de l’agence de détectives privés Azur Enquêtes, Frédérique a en main une photographie, celle de son père Vittorio, ancien combattant d’Indochine, en compagnie d’une inconnue. À Nice, ville de son enfance, elle espère retrouver la trace de cette femme blonde au teint pâle et au sourire timide. Mais à trente-neuf ans, ce qu’elle souhaite bien plus encore, c’est découvrir enfin qui était ce légionnaire taiseux. Quitte à reconstruire son roman familial. Dans un labyrinthe de souvenirs, de Diên Biên Phu à Cittanova , de voyages en rencontres, Frédérique convoque ses aïeuls et entrecroise trois générations marquées par la douleur et l’injustice. Entre revenants et fantômes, parviendra-t-elle à démêler sa propre histoire, enchevêtrée telles les rues de Gênes, jusqu’à son issue inattendue ? Un texte incisif et poignant, comme un coup de couteau dans le rideau qui masque les secrets et conjure le sort.

L’Histoire d’un amour

Éditions Héloïse d'Ormesson Parution : 21-08-2014 Au comptoir de l’Alfredo, en face du lycée il enseigne la philo, Luca lit La Repubblica. Ce matin-là, un article le ramène en 1967 lorsque, figurant pour une émission de variétés de la RAI, il croisa la Chanteuse. S’ensuivit une liaison, aussi ardente que brève, avec cette diva tristement célèbre pour sa tentative de suicide après la mort tragique de son compagnon. Une passion qui fit de Luca un homme à part, à distance du monde. Les révélations de ce journaliste lui offrent la chance de reprendre son existence en main. Au gré d’évocations romaines, les ruelles bruyantes du Trastevere, la boucherie- triperie de la Via della Scala, Catherine Locandro nous livre un roman sur la perte amoureuse et le poids des secrets, tout en délicatesse et émotion.

Pour que rien ne s’efface

Éditions Héloïse d'Ormesson Parution : 12-01-2017 Cette histoire commence par la fin : une femme de soixante-cinq ans retrouvée morte dans un studio parisien. La défunte est pourtant loin d’être une inconnue. Mais qui se souvient d’elle ? Récit à rebours, Pour que rien ne s’efface dessine les contours d’une vie, comblant les vides et les silences. À travers douze témoignages, une gagnante du loto, un voisin et ami, ou encore un amant à jamais blessé, Catherine Locandro, en détective, retrace l’itinéraire d’une icône du cinéma déchue. Elle rembobine le fil de l’existence de l’actrice, succession de rencontres, d’évitements et de hasards, jusqu’à sa naissance sur la Côte d’Azur, au Cannet. Un requiem élégant, à la beauté cruelle, qui fixe magnifiquement le portrait de Lila Beaulieu.
© Catherine Locandro (2019) - Tous droits réservés
Catherine LOCANDRO

Face au Pacifique

Éditions Héloïse d'Ormesson Parution : 05-03-2009 « Elle n’avait de Los Angeles que des images de cinéma dans la tête. Elle était étrangère à tout. À cette ville, à ce pays, à cette chaleur qui l’avait saisie en sortant du terminal, à cette voiture de luxe dans laquelle elle n’aurait jamais pensé s’asseoir un jour. » Énigmatique et séduisante, Mona est venue en Californie pour interviewer un homme qui a fait fortune sur la côte Ouest, un Français avec qui elle noue une relation troublante. Elle est aussi pour chasser ses fantômes et mettre à distance son mal-être. Peu à peu, la voilà prise dans une ronde de personnages à la dérive, dans un chassé-croisé fascinant qui l’amènera à se détacher de ses dernières entraves familiales et sentimentales.

L’Enfant de Calabre

Éditions Héloïse d'Ormesson Parution : 17-01-2013 Lorsqu’elle pousse la porte de l’agence de détectives privés Azur Enquêtes, Frédérique a en main une photographie, celle de son père Vittorio, ancien combattant d’Indochine, en compagnie d’une inconnue. À Nice, ville de son enfance, elle espère retrouver la trace de cette femme blonde au teint pâle et au sourire timide. Mais à trente-neuf ans, ce qu’elle souhaite bien plus encore, c’est découvrir enfin qui était ce légionnaire taiseux. Quitte à reconstruire son roman familial. Dans un labyrinthe de souvenirs, de Diên Biên Phu à Cittanova , de voyages en rencontres, Frédérique convoque ses aïeuls et entrecroise trois générations marquées par la douleur et l’injustice. Entre revenants et fantômes, parviendra-t-elle à démêler sa propre histoire, enchevêtrée telles les rues de Gênes, jusqu’à son issue inattendue ? Un texte incisif et poignant, comme un coup de couteau dans le rideau qui masque les secrets et conjure le sort.

L’Histoire d’un amour

Éditions Héloïse d'Ormesson Parution : 21-08-2014 Au comptoir de l’Alfredo, en face du lycée il enseigne la philo, Luca lit La Repubblica. Ce matin- là, un article le ramène en 1967 lorsque, figurant pour une émission de variétés de la RAI, il croisa la Chanteuse. S’ensuivit une liaison, aussi ardente que brève, avec cette diva tristement célèbre pour sa tentative de suicide après la mort tragique de son compagnon. Une passion qui fit de Luca un homme à part, à distance du monde. Les révélations de ce journaliste lui offrent la chance de reprendre son existence en main. Au gré d’évocations romaines, les ruelles bruyantes du Trastevere, la boucherie-triperie de la Via della Scala, Catherine Locandro nous livre un roman sur la perte amoureuse et le poids des secrets, tout en délicatesse et émotion.

Pour que rien ne s’efface

Éditions Héloïse d'Ormesson Parution : 12-01-2017 Cette histoire commence par la fin : une femme de soixante-cinq ans retrouvée morte dans un studio parisien. La défunte est pourtant loin d’être une inconnue. Mais qui se souvient d’elle ? Récit à rebours, Pour que rien ne s’efface dessine les contours d’une vie, comblant les vides et les silences. À travers douze témoignages, une gagnante du loto, un voisin et ami, ou encore un amant à jamais blessé, Catherine Locandro, en détective, retrace l’itinéraire d’une icône du cinéma déchue. Elle rembobine le fil de l’existence de l’actrice, succession de rencontres, d’évitements et de hasards, jusqu’à sa naissance sur la Côte d’Azur, au Cannet. Un requiem élégant, à la beauté cruelle, qui fixe magnifiquement le portrait de Lila Beaulieu.